Biographie

Sanson Théo

Après un grave accident d’escalade, Théo Sanson découvre par hasard la slackline à Grenoble en 2010 et se prend de passion pour cette nouvelle discipline sportive qui l’aide à reprendre confiance en lui. Il finit son master d’enseignement et décide de s’investir à fond dans la slackline qu’il considère comme une thérapie. Il explore toutes les facettes de cette activité, s’implique au niveau associatif, fédéral… se fait le porte-parole de la slackline et va jusqu’à convaincre des villes d’initier les enfants à la highline, alors que les médias parlent de « funambules de l’extrême ». Avec ses amis, il repousse certaines limites en battant des records mondiaux de distances au sol et de highline.

Il développe une nouvelle manière de s’entraîner et pratique les yeux fermés, il bat tous les records, au-dessus de l'eau, du sol et en l'air. Les médias s'intéressent à ses records et, à son grand regret, pas assez aux valeurs de la discipline ainsi qu'aux possibilités éducatives qu'offre cette activité.

Les arts vivants attirent de plus en plus Théo qui commence à jongler sur sa sangle… pour donner de beaux spectacles en public. Notre jeune équilibriste n’a pas fini de faire parler de lui.

A travaillé avec