Biographie

Sordello Jean-Michel

Jean-Michel Sordello se prend de passion pour la photographie alors qu’il est étudiant aux Beaux-Arts de Nice. Karsh, Beaton, Hoyningen-Huene, Horst, Cartier-Bresson l’inspirent bientôt. Sa première photo professionnelle – un portrait du philosophe Georges Poulet – est publiée dans Le Monde en 1985. Les suivantes illustreront un disque du saxophoniste de jazz Barney Wilen. Ses clichés d’artistes et de personnalités se retrouveront ensuite dans nombre de magazines, dont « Côte" avec lequel il collabore depuis 1987.

S’il a couvert l’effervescence du festival de Cannes pendant plusieurs années, Jean-Michel Sordello préfère la magie des rencontres et la contemplation. Il s’intéresse aujourd’hui essentiellement au portrait, à l’art de vivre et à l’architecture. On découvre sa sensibilité artistique jusque dans les photos de haute horlogerie qu’il a réalisées pour le livre Kronometry. Elle s’exprime également dans les photos des Artisans du paradis, publié par les éditions Assouline (2008), avec des textes de François Simon, qui dévoilait les coulisses de l’Hôtel du Cap d’Antibes Eden Roc. Enfin, en 2012 il a publié Impressions d’ateliers, 32 portraits d’artistes contemporains résidant sur la Côte d’Azur, et dont le deuxième volume est prévu en 2014. 

A travaillé avec